Par Elisabeth K

7_plantation_ananas

En date du 7 octobre dernier, le président de la République du Cameroun, Paul Biya, a pris un décret habilitant le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT), à signer avec la Banque Africaine de développement (BAD), un accord de prêt d’un montant de 89,291 millions d’Euros, soit environ 58 571 000 000 de F CFA, pour le financement partiel du projet de développement des chaînes de valeurs agricoles (PD-CVA).

Au cours de sa session du 9 décembre 2015, le conseil d’administration de la BAD avait examiné le dossier de financement dudit projet, soumis par le gouvernement camerounais. Ce projet d’un coût global de 110 milliards de F Cfa sera implémenté dans les régions du Centre, du Sud, de l’Est, puis du Littoral et du Sud-Ouest. Selon le descriptif proposé par la BAD, le PD-CVA cible trois filières végétales : plantain, ananas et palmier à huile, en raison de leur degré d’intégration et de maturité, de leurs marchés et possibilités de transformation, de leur importance économique (revenus et emplois) et de leur incidence sur la sécurité alimentaire.

Le même projet permettra par ailleurs de réhabiliter environ 1000 Km de pistes rurales dans les bassins de production concernés, la construction d’un laboratoire de contrôle qualité, la construction d’infrastructures communautaire et des entrepôts, la construction de 30 Km de réseau électrique.

Share Button