Par Elisabéth K,

Le dernier texte date de 1999, élaboré 12 ans avant la pose de la première pierre du chantier du port en eau profonde de Kribi, en octobre 2011. Le président de la République, Paul Biya, vient de l’actualiser. Il a en effet signé le 29 juin 2016, un décret portant réorganisation du port autonome de Kribi, en abrégé PAK.

Il s’agit désormais d’une « société à capital public, dotée de la personnalité juridique et de l’autonomie financière, ayant l’Etat comme unique actionnaire ».

Aussi, le PAK est désormais placé sous une double tutelle : technique par le ministère chargé des affaires portuaires et financière par le ministère chargé des finances.

Dans un second décret, également signé ce 29 juin 2016, le président de la République approuve les statuts du PAK, en charge d’assurer la gestion, la promotion et le marketing du port de Kribi.

En attendant la nomination de ses responsables et son ouverture officielle, le PAK est actuellement lancé dans une vaste campagne de recrutement de techniciens, ingénieurs électromécaniciens, mécaniciens, électrotechniciens, manutentionnaires, logisticiens, informaticiens, électriciens… Dans le même temps, les concessionnaires des terminaux dont le Groupe Bolloré sont en cours d’installation.