imagePoint d’entrée stratégique des importations vers le Cameroun et ses voisins enclavés, le port autonome de Douala a surfé sur la bonne vague en 2015. 

Les  mesures prises par les autorités camerounaises en collaboration avec celles du Port Autonome de Douala (PAD) ont été efficaces. Ainsi, d’après Les autorités portuaires, le bilan des activités indique un changement significatif en 2015 en termes de fluidité dans le port de Douala.

Le délai de passage des marchandises en conteneur a été réduit de 15 jours en 2014 à 7 jours en 2015. De même, le temps moyen de réception d’un conteneur par les autorités de Port de Douala, destiné à l’exportation,  passe de 1h40 min en 2014 à 45min en 2015.
Il faut noter également que le Port autonome de Douala passe à une vitesse supérieure en matière de l’informatique par la mise en place du processus de dématérialisation des procédures de dédouanement.
Notons que plus de 90% des importations et exportations camerounaises passe par le Port de Douala. Il en est de même de 80% du volume des marchandises centrafricaines et tchadiennes.


 

Abakar Hamat