Le Fonds Africain de Garantie pour les PME (AGF) et le Cabinet FinAfrique se penchent sur l’une des questions fondamentales du monde des entreprises en Afrique: l’analyse et le montage du dossier de crédit pour PME.

Quelle est la démarche à suivre pour monter un dossier de crédit? Comment la banque doit-elle analyser un dossier de crédit d’une PME? Ce sont là les principaux thèmes d’un grand séminaire qui se tiendra à l’hôtel Pullman d’Abidjan du 1er au 4 septembre 2015.

En plus du passage en revue des méthodes et outils de conception de produits financiers en phase avec les besoins des PME, il sera question de partage d’expériences entre différents experts. «Ce séminaire fera également l’objet de nombreux cas pratiques dont la mise à disposition d’un outil de Credit-Scoring permettant d’établir le profil de risque de la clientèle PME», explique Fabrice Kom Tchuente, directeur de Finafrique.

Parmi les intervenants clés, à noter Elvis Ngbondo Sakpo, fort de 17 années d’expériences en Management, Marketing et Stratégie bancaire (Europe, US, Afrique) au sein de grands groupes comme NATIXIS Global Associates et Groupama Asset Management à Paris.
Au titre de Consultant formateur pour le compte du Cabinet FinAfrique, Elvis accompagne régulièrement les institutions bancaires et établissements de crédit en Afrique Subsaharienne sur des problématiques de marketing stratégiques et opérationnelles, de développement de nouveaux produits bancaires financiers sur le segment des PME. Il est titulaire d’un Master en Gestion des entreprises d’IAE d’ Orléans (France).

Autre expert intervenant, Aurélien Giraud,11 années d’expériences en tant que Directeur de la clientèle PME et formateur certifié (Europe), pendant plusieurs années Directeur Commercial puis Directeur d’Agences à la Société Générale Paris en charge d’une équipe d’une vingtaine de chargé d’affaires.

En tant que formateur indépendant, Aurélien Giraud, auteur de plusieurs essais sur les pratiques bancaires, a animé des séminaires sur l’analyse financière et la gestion du risque de PME pour des grandes banques européennes telles que BNP Paribas, Le Crédit Lyonnais, le Crédit Agricole et les Banques Populaires.

Un contexte bancaire favorable

Ce séminaire intervient dans un contexte de forte demande sur les réformes nécessaires pour pour pousser les banques et établissements financiers de crédit à s’intéresser davantage aux PME. «En Afrique Subsaharienne, expliquent les organisateurs du séminaire, les PME qui représentent le moteur de la croissance (80% du secteur informel) peinent malheureusement à accéder au crédit bancaire en raison d’une asymétrie d’information entre le banquier et son client mais surtout de l’absence d’une garantie fiable».

Au delà des enjeux, le séminaire d’Abidjan comporte aussi un important volet pédagogique. Il s’agit d’initier les dirigeants, gestionnaires et cadres de cette catégorie d’entreprises sur la conception de produits en phase avec leurs besoins, de s’approprier des techniques et approches pour la constitution du portefeuille client PME et, entre autres, de les aider à comprendre les techniques de restructuration d’un crédit.