Mamadou Diagna N’diaye, puisque c’est de lui qu’il s’agit, vient d’être le quatrième Sénégalais à intégrer le prestigieux comité international Olympique (CIO).

 

Ceci, après le juriste Kéba M’baye, le Président de l’IAAF Lamine Diack et l’ancien ministre des sports du Sénégal Youssou N’diaye.
L’homme s’est engagé à servir l’olympisme pour les quatre prochaines années, durée de son mandat. Autant dire que le patron du Comité national olympique et sportif du Sénégal (CNOSS) a pris sa revanche sur l’histoire après une première tentative avortée en 2013 du fait de la candidature présentée alors par Abdoul M’baye, alors premier ministre du Sénégal.
L’organisation internationale avait rejeté toutes les deux prétentions conformément aux dispositions des textes qui la régissent et qui interdisent les doubles candidatures avalisées par un même Etat.
Jusqu’ici membre de la commission des affaires publiques et du développement social par le sport, Mamadou Diagna N’diaye vient, ainsi, d’être l’une des 15 figures emblématiques du monde à intégrer le comité exécutif du CIO.
Mamadou Diagna Ndiaye est un homme influent sur le triangle Dakar, Paris et Rabat.  Conseiller du président Macky Sall, il est par ailleurs, administrateur du groupe Mimran, de la banque CBAO-Attijariwafa Bank  et directeur général d’une banque conseil basée aux USA.