«Depuis un an et demi, le Sénégal prèsente zéro accumulations d’arriérés de paiement». Pour Abdoulaye Ly, directeur de la promotion des investissements, le Sénégal respecte la directive de l’UEMOA payer sa dette intérieure en moins de 90 jours.
Cette performance reflète la «discipline budgétaire»,  marque de fabrique de l’Etat qui, selon M. My, a comme cheval de bataille «la rationalisation et le renforcement de la discipline budgétaire».
Au Sénégal,  le taux d’investissement est de l’ordre de 27% soit à un niveau inférieur à celui d’un  pays comme le Nigeria (38 %). Parmi les réformes introduites pour améliorer ce ratio,il y a noenf la dématérialisation des procédures de création d’entreprise (NDLR :Au Sénégal, le Capital pour la création d’entreprise est passé d’1 million de F CFA à 100.000 F CFA ).
Il y’a aussi les procédures fusionnées de l’APIX (Agence pour la promotion des investissements, guichet unique) qui permet d’effectuer les procédures pour l’accès à l’eau, à l’électricité, au téléphone et à l’assainissement.
En outre, reforme foncière engagée par le président Macky Sall va permettre de rationaliser l’accès à la terre pour les investisseurs privés.
Ablaye Modou Ndiaye.

Ce contenu pourrait également vous intéresser