Hassan SentissiL’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) a organisé, dans le cadre de la dynamisation des échanges commerciaux entre le Maroc et le Cameroun, la visite de Monsieur Hervé MBARGA, Délégué en Europe de African Pineapples & Bananas Association, et messager du ministre camerounais du Commerce, Luc Magloire MBARGA ATANGANA.

Cette visite, qui a été l’occasion pour Monsieur MBARGA de rencontrer plusieurs responsables et hommes d’affaires marocains, s’est terminée par une rencontre, le 3 mai 2013, au siège de l’ASMEX avec une vingtaine d’entreprises exportatrices marocaines, intéressées par la coopération avec ce marché particulièrement prometteur, et représentant notamment les secteurs suivants : Emballages, Agroalimentaire, Plasturgie, IMME, Electricité, Technologies de l’information, Banque, Assurance Export, Consulting.

 

Au cours de cette réunion, le Président de l’ASMEX, Monsieur Hassan Sentissi a rappelé l’intérêt porté par les entreprises marocaines au développement des échanges et du partenariat avec le marché africain. Les multiples actions promotionnelles, l’implantation des banques marocaines, la création de liaisons aériennes, l’investissement de plusieurs grands groupes marocains dans différents domaines tels que les télécoms, le BTP, les infrastructures,… témoignent de la volonté du Maroc d’accompagner le développement du continent.

Il a annoncé que l’ASMEX envisage, dans son plan d’actions, la création de plateformes pour promouvoir les produits et services marocains, et assurer une veille sur les marchés d’Afrique. La première plateforme pourrait être créée au Cameroun et servirait de hub pour l’approche des marchés avoisinants tant en Afrique de l’Ouest qu’en Afrique Centrale. La forme juridique de cette entité serait arrêtée en commun accord avec les opérateurs économiques concernés.

Pour ce faire, il a proposé l’organisation, à court terme, d’une mission d’hommes d’affaires représentant les secteurs à fort potentiel sur le marché camerounais en vue de déceler toutes les opportunités existantes et examiner les voies et moyens de la mise en place de la plateforme précitée.

 

Il est à noter que les exportations du Cameroun vers le marché marocain restent limitées en valeur et en quantités et se limitent essentiellement à des produits tels que le coton, le bois, le café, le cacao, les fruits exotiques et le caoutchouc. Le Maroc exporte, quant à lui, tous les produits manufacturés (pharmacie, agro-alimentaire, pêche, IMME, fertilisants, textiles…) mais aussi les services (banques, assurances, transport, eau, ingénierie…) vers ce pays considéré comme une plaque tournante vers le marché de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique Centrale.

 

La rencontre avec les exportateurs marocains a prouvé que l’intérêt pour le développement des exportations marocaines vers ce marché est grandissant, notamment pour le développement de nouveaux créneaux de coopération.

 

Par ailleurs, M. MBARGA a réaffirmé la volonté du gouvernement camerounais de mettre en place toutes les dispositions nécessaires pour faciliter l’accès des opérateurs marocains au marché camerounais mais aussi l’intention des exportateurs camerounais de dynamiser et de diversifier leur offre sur le Maroc.

Source: Asmex

 

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser