L’Export Import Bank des États-Unis (US-EXIM) a consenti à un prêt de 1,5 milliard de dollars pour le Nigeria afin d’accroitre les infrastructures d’énergie solaire dans le pays, selon une déclaration du directeur général de SUN Africa LLC, États-Unis, Adam Cortese, recu par le président Muhammadu Buhari à la State House jeudi 4 août. La facilité est accordée à un taux concessionnel de plus de 20 ans.

 » Encore une fois, il s’agit d’un financement de gouvernement à gouvernement. Il s’appuie sur le succès que nous avons récemment connu en Angola, où nous avons fourni 2environ 2,6 milliards de dollars de capacité de stockage et de transmission solaire photovoltaïque », a déclaré Adam Cortese. 

Les actifs de la production d’électricité à faible coût appartiendront à Niger Delta Power Holding Company (NDPHC) et permettront à la société de rembourser le prêt.

S’exprimant lors de la réception de la délégation, le président Buhari a déclaré que l’intégration rapide de l’énergie solaire dans le mix énergétique du pays conduirait à une augmentation de l’accès à l’électricité pour les communautés mal desservies et non desservies. Il a déclaré que son administration s’était engagée dans plusieurs réformes visant à revitaliser le secteur énergétique nigérian et améliorer l’accès à l’énergie des collectivités partout au pays.

« Des initiatives comme celles-ci contribueront grandement au développement de la capacité locale grâce au transfert de technologie et à l’allégement des contraintes de transport grâce à la production et à la distribution d’électricité dans la zone de franchise des entreprises de distribution locales, ce qui facilitera le prélèvement, a déclaré le président Buhari. 

US-EXIM Bank  est l’agence officielle de crédit à l’exportation des États-Unis. Le financement d’EXIM couvre un large éventail d’industries, y compris l’énergie thermique et renouvelable, l’exploitation minière, la technologie, les satellites, les télécommunications, les transports et les infrastructures.

L’institution a récemment lancé un programme d’exportation transformationnel pour concurrencer la Chine dans des domaines d’exportation émergents clés tels que la technologie biomédicale, les énergies renouvelables et l’informatique quantique en Afrique. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here