En avril dernier, Bolloré Transport & Logistics Sénégal a acheminé une structure métallique de grande  envergure, pour le compte d’Eiffage GC Marine Sénégal dans le cadre du Projet Grand Tortue Ahmeyim  (GTA).  

Ce convoi exceptionnel, d’une longueur de 14,1 mètres pour 4,6 mètres de large et 6,9 de hauteur, est  parti du terminal roulier Dakar Terminal et a emprunté l’axe Arsenal – Route de Rufisque pour rejoindre  le chantier du client situé au môle 8 du Port Autonome de Dakar. 

Les opérations logistiques ont été programmées dans la nuit pour ne pas pénaliser les usagers de la  route. Un dispositif exceptionnel a également été mis en place avec la Société Nationale d’Électricité  du Sénégal (Senelec) pour garantir le transport de cet équipement dans les meilleures conditions de  sécurité.  

À noter aussi la belle performance réalisée par les déclarants en douane de Bolloré  Transport & Logistics Sénégal qui ont accompli les formalités de dédouanement en moins de 6 heures.  Les équipes logistiques ont ensuite pris le relais et ont travaillé en collaboration avec les agents de  Dakar Terminal pour la gestion des opérations de manutentions et le transport de la structure métallique. 

« Cette opération a été une totale réussite grâce à la parfaite coordination de nos équipes et démontre  une fois de plus notre savoir-faire dans le domaine du transport de colis hors gabarit. Le projet GTA est  un projet majeur et va mobiliser un nombre important de ressources locales pour permettre sa  réalisation ainsi que le bon déroulé des opérations. Une première étape a été franchie avec la livraison  de cet équipement hors normes et d’autres opérations de diverses natures devraient bientôt suivre. » a  déclaré Mohamed Diop, Directeur Régional Afrique Atlantique de Bolloré Transport & Logistics. 

Le projet GTA est l’un des plus importants projets de développement gazier en cours de réalisation en  Afrique de l’Ouest, situé à la frontière maritime entre le Sénégal et la Mauritanie. La phase 1 du projet  est actuellement en cours de développement et permettra de produire 2,5 millions de tonnes de gaz  naturel liquéfié par an dès 2023.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here