Le monde devenu village planétaire du fait des avancées des Technologies de l’information et de la communication (TIC), a encore du chemin à faire pour devenir une réalité intangible pour tous ses habitants. D’après des sources, près de la moitié de la population mondiale, soit environ 3 milliards de personnes subissent encore les affres de la fracture numérique. Ledit constat a été fait du 7 au 9 juin 2022 à Kigali, au Rwanda, à l’occasion de la Conférence mondiale de développement des télécommunications (CMDT) organisée sous les auspices de l’Union internationale des télécommunications (UIT). Face à l’ampleur du mal, la coalition


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis