Le ratio des prêts non performants bruts (PNP) aux prêts bruts s’est établi à 14,1 % en avril 2022 contre 14,0 % en février, selon une note de la Banque centrale (CBK) publiée le 30 mai 2022 suite à une réunion de son Comité de politique monétaire. « Des augmentations des créances improductives ont été observées dans les secteurs du bâtiment, de la construction, de l’industrie manufacturière, du commerce et des transports et communications. Ces augmentations étaient attribuables à des défis spécifiques dans les activités respectives, et les banques ont continué à constituer des provisions pour les PNP », indique le document.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis