Un milliard de dollars payé aux USA, une ardoise prévue au Royaume Uni, 40 millions de dollars au Brésil et zéro centime en RDC … Glencore a fait une  annonce surprenante mardi 24 mai 2022  en fin de journée.  Le géant  suisse avoue avoir noué des accords coordonnés avec les autorités judiciaires du Royaume-Uni, des Etats-Unis et du Brésil, plaidant coupable de faits de corruption en Afrique et en Amérique du Sud et de manipulation des marchés pétroliers. En effet, la société connue pour ses activités  dans le négoce et le trading  des matières premières, a conclu un accord avec les autorités citées plus haut afin


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis