Sur invitation spéciale du président du Ghana et du Président de la Banque  africaine de développement, Samia SULUHU HASSAN, présidente de la Tanzanie, a reçu  le trophée Babacar Ndiaye édition 2022 en marge des assemblées annuelles de la BAD qui se tiennent à Accra du 23 au 27 mai 2023. 

Le prix Babacar  Ndiaye récompense les  leaders africains visionnaires et orientés vers des projets d’infrastructures stratégiques et intégrateurs.  

Dans ses efforts pour relever le niveau logistique de son pays, Samia SULUHU HASSAN a pu décrocher auprès de la Banque africaine de développement une enveloppe 290 millions de US dollars dans le cadre de la redynamisation des transports routiers, ferroviaires et aériens du pays. Ce qui lui a permis d’améliorer la qualité des routes et surtout d’engager une commande de  plus de 1400 wagons d’une enveloppe estimée à 172 millions de US dollars auprès du constructeur chinois la chinese Corporation Ltd. 

Tenant compte de sa vision et de son leadership, le comité chargé de la désignation du lauréat du super prix de grand bâtisseur- Trophées Babacar Ndiaye édition 2022 lui a attribué ce prix remis par  Solomon Quaynor, Vice-président de la BAD chargé des infrastructures et de l’industrialisation.

Dans sa brève allocution suite à la réception du prix Babacar Ndiaye, la présidente tanzanienne a d’abord remercié l’initiateur et le parrain de l’événement. « Le continent a besoin de routes   et de voies ferroviaires qui propulsent l’intégration économique », dira-t-elle appelant à une mise à niveau des infrastructures d’intégration et de développement.

En marge des Assemblées générales de la BAD,  Samia SULUHU HASSAN a participé au grand panel du dialogue presidentiel tenu le 24  mai sur les défis climatiques du continent africain.   Première présidente musulmane  en Afrique, Samia SULUHU s’est imposée en  peu de temps par son leadership personnel et sa vision optimiste d’une Afrique prospère et intégrée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here