De notre Envoyé spécial à Accra, Rodrigue Fénelon MASSALA Après deux éditions entièrement virtuelles en 2020 et 2021 pour cause de Covid-19, la Banque africaine de développement (BAD) tient ses assemblées annuelles en version hybride à Accra au Ghana. Au menu, des discussions sur les défis du changements climatique sur le continent. La journée de ce mercredi 24 mai a été marquée par les discours du ministre des Finances du Ghana, du président de la BAD, Akinwumi Adesina, et du président Nana Akufu Addo, l’hôte des assemblées annuelles. En dehors du Ghanéen, la cérémonie d’ouverture de la rencontre s’est déroulée


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis