Les travaux du Forum du leadership des affaires ont démarré le 12 mai courant à Marrakech. Cette septième édition a été marquée par la présence remarquée d’une forte délégation espagnole, composée de représentants d’importantes sociétés espagnoles. La délégation patronale du Royaume d’Espagne est présidée par l’expert mauritanien Abderrahmane Ould Cheine.
Une représentation d’autant plus opportune qu’elle est concomitante avec le rétablissement des relations entre le Maroc et l’Espagne, qui reprennent leur cours historique normal, suite à la rencontre entre Sa Majesté le Roi Mohamed VI et le Premier Ministre Pedro Sanchez.

Il en a résulté une batterie de résolutions, dont la plus importante n’est autre que le cadre commercial, économique, politique, diplomatique. 
Dans une allocutione prononcée pour la circonstance, le chef de la délégation espagnole, M. Abderrahmane Ould Cheine, a exposé les objectifs du congrès de Marrakech. A savoir la mise à disposition de tous les mécanismes de coopération et de partenariat par le consortium espagnol en vue de la relance de l’entrepreneuriat commun hispano-africain, dans les domaines ci-après :
– le numérique- l’économie monétaire- l’économie monétaire- la modernisation de l’administration- les nouvelles technologies dans le secteur de la santé- le financement de projets porteurs- les infrastructures
Toutes les propositions du consortium commercial espagnol ont été saluées par les participants, y voyant une opportunité de partenariat futur. 

Même son de cloche côté PME-PMI marocaines et africaines, d’autant que la délégation espagnole ne s’est pas contentée de discours, mais apporte des financements de projets porteurs et des propositions pratiques en vue de l’élargissement et du renforcement de la coopération le Royaume d’Espagne et le continent de façon générale et l’axe Rabat-Madrid de façon particulière.Une vision que saluent les entrepreneurs marocains.

L’expert mauritanien chef de la délégation espagnole, M. Abderrahmane Ould Cheine, a déclaré à la presse marocaine : 
« Notre participation au congrès du leadership des affaires, ici à Marrakech, recèle une grande importance. 
Dans la mesure où le Maroc est devenu aujourd’hui un grand chantier international des grands travaux, dont le rôle économique d’avant-garde en Afrique jouit d’une forte influence positive qui impulse l’économie sous-régionale. 
Le capital humain du Royaume Chérifien constitue un levier du développement apprécié par les pays européens, car le Maroc est la porte de l’Afrique et constitue le pont de jonction entre le Nord et le Sud.

Par conséquent, cela ouvre des perspectives de partenariat, de production et d’échanges commerciaux intercontinentaux. Par ailleurs, l’Espagne est et demeure le plus important partenaire commercial du Maroc et des pays subsahariens. 
La rencontre de Marrakech constitue l’opportunité pour le consortium espagnol d’être une caravane entrepreneuriale et ce congrès est une locomotive de coopération Nord-sud et Sud-Sud.

 Nous œuvrerons à l’élargissement des perspectives de tels forums à la fois au plan géographique et sous-régional, d’autant que certains présidents de régions espagnoles souhaiteraient soutenir les initiatives de forums d’hommes d’affaires d’Europe et du Sud du Sahara et d’autres continents. Ce qui nous amène à préparer sans plus tarder la mise en place d’un Forum impliquant des experts d’entrepreneuriat d’Espagne, des pays du Sahel et du Sud du Sahara. En plus de sociétés européennes prêtes à soutenir les micro-projets, ainsi que de moyens projets. C’est là la pierre angulaire de l’action du consortium espagnol dans les plus brefs délais ».

Mohamed Yahya Abd El Wedoud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here