La Conférence des parties sur la désertification et la sécheresse (Cop15) semble trouver une des solutions durables à la lutte contre la désertification : C’est l’anacarde. Produit de la famille des Anacardiaceae, originaire d’Amérique et cultivé en zone tropicale, la noix de cajou ou anacarde a été implantée en Côte d’Ivoire par le premier président Félix Houphouët Boigny pour freiner l’avancée du désert vers le nord ivoirien. Ce qui fait que la filière a réussi sa politique de l’agroforesterie depuis des lustres jusqu’aujourd’hui comme l’a rappelé ce mercredi 18 mai, le directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde (Cca), Adama


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis