Le gouvernement malien a annoncé, dimanche 15 mai dans un communiqué diffusé sur la télévision nationale, qu’il décide de se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y compris la Force conjointe. Cette décision sera notifiée aux Etats membres de l’organisation conformément à la procédure prévue en la matière.Dans son communiqué, Bamako dit réaffirmer son engagement constant en aveur de l’intégration et de la coopération régionales pour la réalisation d’objectifs qui servent les intérêts majeurs des peuples africains. « Le gouvernement de la République du Mali informe l’opinion nationale et internationale qu’à l’issue des travaux de la


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis