Le cacao, poumon de l’économie ivoirienne.
Grâce  au Différentiel de Revenu Décent  (DRD en Français, LID en anglais) de 400 dollars appliqué sur chaque tonne de cacao en sus du prix du marché, la fève  rapportera 796 millions de dollars  aux producteurs ivoiriens. C’est ce que déclare  Alex Assanvo, secrétaire exécutif de l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana  en marge de la 15ème session de la Conférence des parties de la convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (COP15), qui a lieu du 9 au 20 mai 2022.  Le dispositif tant décrié par les chocolatiers à l’instar du confiseur américain Hershey, qui n’y a consenti qu’après moult négociations avec le Conseil Café Cacao,


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis