La durabilité du cacao a été au cœur des échanges lors d’une table ronde incluant l’Union européenne et d’autres parties prenantes le 11 mai 2022 en marge de la Cop 15 à Abidjan (Côte d’Ivoire). Selon Jobst Von Kirchmann, l’ambassadeur de cette institution en Côte d’Ivoire qui intervenait sur le sujet, de plus de consommateurs de l’espace communautaire exigent des produits qui respectent les normes environnementales. Une problématique qui met en difficulté les produits issus des aires protégées, parmi lesquels le cacao ivoirien. A cette question, Florika Fink-Hooijer, directrice générale de l’Environnement à la Commission européenne, a indiqué que son


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis