Le président malien de la transition, Assimi Goita
Le gouvernement malien annonce sa décision de dénoncer le traité de coopération en matière de défense signé le 16 juillet 2014 avec la France, et, ce avec effet immédiat, l’accord des 7 et 8 mars 2013 déterminant le statut du détachement français, applicable à la Force Barkhane et le protocole additionnel des 6 et 10 mars 2020. Dans un communiqué publié le 2 mai 2022, Bamako indique en effet que la coopération militaire entre les deux parties s’est détériorée profondément suite à « l’attitude unilatérale du partenaire français, qui a décidé les 3 et 7 juin 2021, sans consulter au


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis