Dans un livre clinique par sa précision, le journaliste et expert de la géopolitique du Sahel et de l’Afrique, Seidik ABBA, analyse les neuf ans de présence de l’armée française dans les sables mouvants du Mali. Plus de 8 milliards d’euros dépensés plus tard, l’armée française se retire, laissant 53 soldats sur le champ de bataille. L’extrême popularité de départ a cédé la place à une hostilité manifeste qui a atteint son point d’orgue avec l’expulsion de l’ambassadeur français (Vidéo disponible). Sur le terrain, les Djihadistes cantonnés au Nord (carte du Mali) dans l’Azawad occupent quasiment le centre et menacent la boucle du Niger. Quant à l’Etat central de Bamako, il est tombé en dépit des milliards de FCFA d’aide internationale. L’ancien président IBK (photo) surnommé le Hamid Karzaï tropical (photo) est renversé en août 2020. Depuis, le Mali a connu un coup d’Etat dans le coup d’Etat et une junte peu pressée à rendre le pouvoir aux civils. Le Mali est-il le nouvel Afghanistan ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here