Alain Ebobisse, directeur général d'Africa50
Africa50, plateforme panafricaine d’investissement dédiée aux infrastructures, a annoncé jeudi 28 avril avoir émis une obligation verte d’une valeur de 334,5 millions USD sur 19 ans pour refinancer 6 centrales solaires en Egypte. Cette opération de financement climatique innovante, une première du genre, a enregistré la participation de nombreux investisseurs institutionnels. Parmi eux, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Société allemande d’investissement (DEG), la Société américaine de financement du développement international (DFC) et la Société néerlandaise de financement du développement (FMO). Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG) a agi en tant qu’arrangeur pour l’émission obligataire. «


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis