Patrice Talon, président du Bénin
Depuis 2016 et l’arrivée au pouvoir de Patrice Talon, le gouvernement a fait de la lutte contre la corruption une priorité. Si on observe un net recul du phénomène dans le pays, le gouvernement continue de renforcer ses dispositifs. La création, en janvier 2022, de la Cellule d’analyse et de traitement des Plaintes et Dénonciations (CPD) vient ainsi compléter le dispositif anticorruption dont la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) forme l’épine dorsale. Mardi 19 avril, une affaire singulière a défrayé la chronique au tribunal de Cotonou. La police a en effet arrêté un homme qui


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis