Les sociétés pétrolières opérant dans le pays rassurent : des mesures sont prises pour faire face à la pénurie constatée ce lundi 4 avril à Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo (RDC). Dans un communiqué publié dans la journée, c’est la société pétrolière ENGEN SA qui s’est jetée à l’eau, annonçant l’arrivée, la veille dans la ville côtière de Moanda au Kongo Central, d’un navire transportant 25.000 tonnes d’essence équivalant à 30 millions de litres dans la perspective de combler le déficit. En effet, plusieurs stations-service sont restées fermées du fait, indiquent-elles, de n’avoir pas suffisamment de


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis