Standard Bank Group Ltd a fait savoir qu’elle compte mobiliser entre 250 et 300 milliards de rands (16,5 milliards USD et 20 milliards USD) dans la finance durable d’ici fin 2026. En marge d’un point de presse tenu ce mercredi 16 mars, le groupe a dévoilé ses objectifs contenus dans sa politique climatique. L’établissement bancaire indique qu’il ne financera plus aucune nouvelle construction de centrales électriques au charbon, ni l’expansion de la capacité de production des centrales au charbon existantes. Standard Bank souligne également que ses objectifs climatiques lui permettront de faire la distinction entre le soutien au développement économique


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis