Basée à Kirchberg (Luxembourg), la BEI, fondée en 1957, est une institution financière des États membres de l'Union européenne avec, en Afrique, des bureaux à Abidjan, à Tunis, à Dakar, à Rabat, à Nairobi, à Pretoria et au Caire.
Pour une meilleure gestion des flux d’énergie et une exploitation plus efficiente des ouvrages de production, de transport et de distribution d’électricité, la Côte d’Ivoire inaugure un second centre de gestion automatique d’électricité dénommé dispatching national. La Banque européenne d’investissement (BEI) a injecté 26 milliards de FCFA pour sa réalisation. Dans l’objectif de faire de la Côte d’Ivoire le carrefour énergétique incontournable en Afrique d’ici 2030, le gouvernement s’est doté des toutes dernières technologies avec un nouveau modèle d’exploitation du système électrique en offrant une flexibilité et une sécurité renforcée dans la gestion du maintien de l’équilibre offre-demande de l’électricité.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis