Les autorités algériennes ont autorisé, jeudi 17 février, un avion militaire français à survoler leur territoire. C’est une première depuis début octobre dernier, lorsque Alger avait interdit de facto le survol de son territoire aux avions militaires de l’Hexagone. « La demande est passée par l’ambassade de France, comme à chaque fois qu’un avion militaire survole un territoire étranger », explique l’état-major des armées françaises. « Les autorités algériennes nous avaient prévenus que c’était possible », ajoute la même source. Plusieurs sources précisent qu’il s’agit d’un avion de ravitaillement qui a décollé de Marseille (France) vers Niamey (Niger). L’appareil a


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis