Le colonel Assimi Goita
Le gouvernement malien a annoncé, à travers un communiqué de presse publié ce vendredi 18 février, avoir pris acte de la décision qu’il qualifie d’« unilatérale du 17 février 2022 des autorités françaises de procéder au retrait des forces militaires de Barkhane et Takuba, en violation des accords liant la France et le Mali et impliquant d’autres partenaires ». Et de les inviter « à retirer, sans délai », les forces concernées « du territoire national, sous la supervision des autorités maliennes ». Le communiqué signé par le colonel Abdoulaye Maiga, ministre et porte-parole du gouvernement, souligne que cette décision fait suite


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis