Malgré la persistance de la pandémie avec les nouveaux variants, les pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) ont consolidé leur résilience grâce, entre autres, aux mesures apportées par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) qui s’est traduit par la baisse des taux directeurs depuis juin 2020, la baisse du taux d’intérêt minimum de soumission aux opérations et la baisse du taux d’intérêt du guichet de prêt marginal. Ce qui a abouti à un taux de croissance de 6,4% dans la région en 2021. Mais cette reprise économique va être accompagnée, selon les experts


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis