Le Fonds monétaire international (FMI) table sur une croissance de 1,9% en 2022, au lieu de 2,2 % initialement prévu, en raison du ralentissement de l’activité économique sud-africaine surtout au deuxième semestre de 2021. Dans son rapport sur les perspectives de l’économie mondiale publié mardi 25 janvier, l’institution de Brettons Wood s’est montrée pessimiste pour la nation arc-en -ciel, s’attendant à une contraction de 1,4% de la croissance en 2023. Cependant, le FMI estime que le PIB de l’Afrique du Sud a augmenté de 4,6 % suite à un rebond après la pandémie de Covid-19 de 2020 et les pertes


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis