Fintech Farm, une entreprise britannique de technologie financière a annoncé avoir levé un montant de 7,4 millions USD lors d’un financement d’amorçage pour son projet d’expansion au Nigéria et dans 7 autres pays émergents. Le tour de table a été mené par Flyer One Ventures, Solid (meneurs du tour), TA Ventures, Jiji, u.ventures et AVentures Capital.

La startup basée au Royaume-Uni indique qu’elle lancera des néobanques dans 8 pays, dont le Nigeria, au cours des 2 prochaines années. « Notre prochain marché sera le Nigeria. Nous l’avons déjà visité à plusieurs reprises, et c’est l’un de nos pays préférés », a commenté Dmytro Dubilet, cofondateur de Fintech Farm, ajoutant que « le lancement aura probablement lieu au premier trimestre 2022 ».

En novembre 2021, la société a lancé son premier marché en Azerbaïdjan, en y développant la banque digitale Leobank.

Au Nigéria, sa prochaine cible, la fintech britannique a fait savoir qu’elle va proposer des taux d’intérêt abordables comme ceux proposés par les banques classiques. Elle ambitionne également lancer des cartes de crédit de masse, accessibles aux populations à faible revenu.

Fondée par Dmytro Dubilet, Nick Bezkrovnyy et le PDG Alexander Vityaz, la startup nouvellement lancée a pour mission de créer des banques numériques sur les marchés émergents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here