Le 2 janvier 2022, les Etats-Unis d’Amérique (USA) ont annoncé la suspension de l’Éthiopie, du Mali et de la Guinée de l’African Growth and Opportunity Act (Loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique en français), un programme mis en place en 2000 par le président Bill Clinton et reconduit en 2015 pour dix ans par Barack Obama. Quelque 39 pays africains en sont membres. Cependant, à l’exception du record de 2008 où l’AGOA avait enregistré un volume d’échange de 100 milliards de dollars, l’on est plutôt face à un accord de faible impact commercial constitué à


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis