La Directrice Générale du FMI se réjouit une nouvelle fois des initiatives de la BCEAO face à la crise de la Covid-19.


Près de deux ans après sa première visite à la BCEAO, la Directrice Générale du FMI, Madame Kristalina GEORGIEVA, retrouve le Siège de l’Institut d’émission de l’UMOA à Dakar. C’était ce vendredi 10 décembre 2021 en présence du gouverneur et des cadres de la BCEAO, des représentants d’institutions financières et du secteur bancaire de l’Union économiques et monétaire ouest-africaine.

La Directrice du FMI recevant un cadeau symbolique de la BCEAO. Un ouvrage retraçant l’histoire de l’Union monétaire Ouest Africaine.

Chaleureusement accueillie par le Gouverneur de la BCEAO, Monsieur Tiémoko Meyliet KONE, en compagnie de ses plus proches collaborateurs, la directrice du FMI a eu d’abord un entretien à huis-clos avec son hôte. Les deux dirigeants ont par la suite pris  part à une séance de travail avec d’autres Présidents d’Institution, décideurs et opérateurs économiques et financiers de l’UEMOA. 

Outre le Gouverneur de la BCEAO, la rencontre a été marquée par la participation de Monsieur Abdoulaye DIOP, Président de la Commission de l’UEMOA, Monsieur Serge EKUE, Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et Monsieur Badanam PATOKI, Président du Conseil Régional de l’Épargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF). Des représentants de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Établissements Financiers (APBEF) et de la Fédération des Organisations Patronales d’Afrique de l’Ouest FOPAO ont également pris part aux travaux. 

Les échanges ont permis à la Directrice Générale du FMI de faire un état des lieux de la situation des économies des États de l’UEMOA dans un contexte de reprise de la pandémie de la Covid-19 au niveau mondial. Elle n’a pas manqué d’aborder aussi les défis auxquels ils sont confrontés et les mesures prises par les différents acteurs pour y faire face. 

Au terme d’une séance de travail qualifiée de fructueuse, Madame Kristalina GEORGIEVA a réitéré l’engagement de son Institution à accompagner les économies des pays africains, et de l’UEMOA en particulier. Elle a salué les différentes initiatives prises par la BCEAO, en riposte à la crise liée à la pandémie de la Covid-19, afin d’atténuer son impact sur le système bancaire et le financement de l’activité économique dans l’Union. 

Pour rappel, ces initiatives ont porté sur l’accroissement du refinancement des banques visant à apporter les liquidités nécessaires au secteur bancaire afin de réduire les tensions de trésorerie et permettre aux banques de continuer à jouer leur rôle d’intermédiation financière ; l’appui aux entreprises qui a permis d’éviter les faillites et de préserver l’outil de production, en donnant des incitations au système bancaire pour l’accompagnement des entreprises affectées par la crise ; le soutien aux États dans leur mobilisation de ressources pour financer les dépenses d’urgence liées à la pandémie ; et enfin, la promotion des moyens de paiement digitaux pour limiter les contacts physiques pour mieux contenir la propagation de la pandémie. 

En 2021, la Banque Centrale a également soutenu l’émission d’ « obligations de relance » sur le marché régional pour le financement des plans de relance économique des États de l’UMOA. 

La visite de travail de Madame Kristalina GEORGIEVA à la BCEAO s’est achevée par un déjeuner officiel offert par le Gouverneur KONE à toute la délégation du FMI, qui était composée de Monsieur Abebe Aemro SELASSIE, Directeur du Département Afrique du FMI, de Monsieur Aivo Andrianarivelo, Administrateur du FMI, de Madame Corinne DELECHAT, Chef de Mission du FMI pour le Sénégal et de Monsieur Mesmin KOULET-VICKOT, Représentant Résident du FMI-Sénégal/BCEAO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here