Admassu Tadesse, PDG de TDB

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque de commerce et de développement de l’Afrique orientale et australe (TDB), ont conjointement lancé une initiative de 81,5 millions d’euros sur 12 ans. L’initiative devrait débloquer 163 millions d’euros d’investissements pour soutenir les investissements du secteur privé en Afrique orientale et australe.

Il s’agit de la toute première facilité de la BEI spécifiquement dédiée au soutien du secteur privé dans les contextes fragiles, a déclaré l’institution dans un communiqué daté du 25 novembre. En effet, l’initiative d’investissement a été officiellement lancée ce jeudi à Nairobi (Kenya) par Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement, et Admassu Tadesse, président émérite de la TDB et directeur général du groupe, avant l’ouverture officielle du nouvel hub de Nairobi de la BEI.

« La TDB et la BEI renforcent leur coopération depuis 2014 pour financer des projets critiques visant à lutter contre l’action pour le climat et à soutenir les petites et moyennes entreprises afin de favoriser une croissance durable dans notre région. Cette nouvelle facilité destinée aux entreprises dans des contextes fragiles permettra à TDB d’étendre encore plus sa portée afin de permettre à ceux qui en ont le plus besoin de participer durablement à l’économie », a déclaré Admassu Tadesse, PDG de TDB.

La BEI est liée par trois lignes de crédit actuellement avec la TDB. L’institution européenne est la plus grande banque publique internationale au monde et a fourni, l’année dernière, plus de 5 milliards d’euros pour de nouveaux investissements en Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here