C’est la question posée à l’agronome tchadien Djimé Adoum, Haut représentant de la Coalition pour le Sahel, par la journaliste Christine Holzbauer Gueye, conceptrice et réalisatrice de l’émission «Mon Heure d’Afrique».

Il faut le dire, l’ancien ministre tchadien de l’Agriculture et secrétaire général du Comité permanent inter-états de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), maitrise bien son dossier. Cet entretien qui présente une analyse stratégique précise des enjeux de développement du Sahel est à lire pour comprendre la dynamique politique, économique et sécuritaire de Bobo Dioulasso à N’Djamena.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here