A la UneLibye: suspension brutale de la ministre des Affaires Étrangères

Libye: suspension brutale de la ministre des Affaires Étrangères

-

Femme au caractère trempé, Najla Mangoush a été brutalement suspendue le 6 novembre par le conseil présidentiel libyen au motif de “violations administratives”. La ministre aurait pris des positons en solo sans se référer à sa hiérarchie. Cette décision  accompagnée d’une interdiction de voyager a été rejetée ce dimanche par le gouvernement d’unité nationale indiquant que le conseil présidentiel n’a « aucun droit légal de nommer ou d’annuler la nomination des membres du pouvoir exécutif, de les suspendre ou d’enquêter sur eux ». Ces  pouvoirs seraient  exclusifs au Premier ministre. Pour rappel, le Forum de dialogue politique libyen, mis en place avec l’assistance de l’ONU,


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis
Zeinab Filali
Basée à Casablanca, journaliste et expert en communication financière. Adore l’Afrique et appréhende l’écriture journalistique comme une mission qui se résume à un seul mot: Informer.

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X