FinanceBanquesTunisie : Baisse de 428 millions de dinars du...

Tunisie : Baisse de 428 millions de dinars du résultat net de la Banque Centrale en 2020

-

Le résultat net de la Banque Centrale de Tunisie (BCT)a connu une baisse de 427,5 millions de dinars (150,379 millions de dollars) au terme de l’exercice 2020 comparé à l’exercice précèdent, selon le rapport annuel 2020 de cet institut d’émission basé à Tunis.

Ce résultat s’est situé à 621,7 millions de dinars contre 1,049 milliard de dinars en 2019. Les dirigeants de la BCT imputent ce fléchissement principalement << au repli des produits des opérations d’intervention sur le marché monétaire, qui continuent à constituer la principale source de revenu de la Banque durant ces dernières années, de 404,5 millions de dinars ou de 33,7%.>>

De l’avis toujours des responsables de la BCT, les états financiers de l’institut d’émission, arrêtés au 31 décembre 2020, portent la marque de la situation économique et financière du pays qui a prévalu en 2020, caractérisée notamment par la baisse des besoins des banques en liquidité et l’amélioration des équilibres extérieurs, et ce en relation avec le déficit courant lui-même résultant du recul des échanges avec l’extérieur et l’accroissement des avoirs nets en devises.

Le total du bilan de la BCT s’est établi à 39,704 milliards de dinars contre 34,558 milliards de dinars en 2019, soit une hausse annuelle de 14,9%. Au niveau de l’actif, la hausse a été imputable, d’une part, à l’accroissement notable des avoirs en devises qui se sont hissés de 3,707 milliards de dinars sur un an à la faveur notamment des tirages effectués sur des crédits extérieurs, ainsi qu’à l’augmentation des revenus des travailleurs à l’étranger, et d’autre part, aux facilités accordées par la Banque à l’Etat tunisien de 2,810 milliards de dinars. Au niveau du passif, la hausse a découlé essentiellement de l’évolution significative de la rubrique « Compte Central du Gouvernement » de 3,181 milliards de dinars, et à un degré moindre aux billets et monnaies en circulation, qui se sont accrus, d’une fin d’année à l’autre, de 2,241 milliards de dinars.

Au niveau des produits de la Banque Centrale, le poste Produits des opérations d’intervention sur le marché monétaire est passé de 1,201 milliard de dinars en 2019 à 797 millions de dinars un an plus tard. De même, les intérêts sur placement en devises sont en baisse, se situant à 102 millions de dinars contre 150 millions de dinars en 2019. Il en est de même des autres produits sur opérations en devises qui se sont établies à 51 millions de dinars contre 87 millions de dinars au 31 décembre 2019.

Au total, les produits de la BCT se sont contractes de 497,709 millions de dinars à 961,653 millions de dinars contre 1,459 milliard de dinars en 2019.

Du côté des charges de la BCT, les charges de personnel se sont rehaussées de 2,854 millions de dinars à 98,904 millions de dinars. Une augmentation de 2,817 millions de dinars est notée concernant les charges générales d’exploitation qui se situent à 28,646 millions de dinars. Les charges de fabrication des billets et monnaies ont connu une forte hausse de 45,033 millions de dinars à 51,650 millions de dinars contre 6,617 millions de dinars au 31 décembre 2019.

Au total, durant la période sous revue, les charges de la BCT ont été réduites globalement de 17,12% avec une réalisation qui passe de 410,206 millions de dinars au 31 décembre 2019 à 339,949 millions de dinars un an plus tard.

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X