FinanceBanquesBanques : Grand bond en avant du résultat net...

Banques : Grand bond en avant du résultat net consolidé d’Oragroup S.A au premier semestre 2021

-

Le résultat net consolidé de la société Oragroup S.A, maison mère du groupe bancaire Orabank, a fait un grand bond en avant, progressant de 581% au premier semestre 2021 comparé à la même période de l’année 2020, ont annoncé les dirigeants de cette holding basée à Lomé au Togo.

Ce résultat est en effet passé de 1,409 milliard de FCFA au 30 juin 2020 à 9,597 milliards de FCFA un an plus tard, soit une forte augmentation de 8,188 milliards de FCFA en valeur absolue. C’est une belle performance que réalise Oragroup d’autant plus que ce résultat semestriel dépasse le résultat d’ensemble enregistre au 31 décembre 2020 où il se situait à 9,440 milliards de FCFA.

Les six premiers mois de l’exercice 2021 se sont soldés par une taille de bilan de plus de 3 489 milliards FCFA, en hausse de 7% comparée au 31 décembre 2020. Selon les dirigeants d’Oragroup, cette progression est <<soutenue notamment par la bonne performance en termes de collecte des ressources clientèle avec plus de 331 milliards de FCFA de dépôts additionnels, soit une hausse de 16%. Par ailleurs, ils avancent que leur soutien à l’économie des pays de présence est estimé à plus de 114 milliards de FCFA sur le premier semestre 2021 contre 56 milliards de FCFA sur la même période en 2020.

Le produit net bancaire a augmenté de 15,245 milliards de FCFA, passant de 70,582 milliards de FCFA au premier semestre 2020 à 85,827 milliards de FCFA au premier semestre 2021. De l’avis des dirigeants de la Banque, cette embellie a eu lieu grâce à la bonne performance de toutes les lignes de revenus sauf celle des commissions de change. Cette performance du PNB, a permis l’amélioration du coefficient d’exploitation qui passe de 69,2% sur le premier semestre 2020 à 63,1% en 2021.

Les frais généraux ont évolué de 11% à 54,197 milliards de FCFA contre 48,867 milliards de FCFA au 30 juin 2020. Cette évolution est en lien avec le renforcement des équipes et le développement du réseau d’agences.

Quant au résultat brut d’exploitation, il s’est renforcé de 46% avec une réalisation qui se situe à 31,630 milliards de FCFA contre 21,715 milliards de FCFA au 30 juin 2020.

En revanche, Oragroup a vu son coût net du risque augmenté de 22% à 17,668 milliards de FCFA contre 14,503 milliards de FCFA au premier semestre 2020.

<<Lancée en 2019, la deuxième phase du projet Digital Financial Services (DFS) se poursuit ; consistant d’abord à offrir à notre clientèle des produits innovants adaptés à ses besoins et contribuer de manière positive à la transformation digitale des économies de nos pays de présence, nous terminerons d’ici la fin de l’année la phase de mise en production de notre plateforme omnicanale KEAZ, déjà déployée dans 11 pays>>, avancent les dirigeants d’Oragroup sur les perspectives de leur structure.

Selon eux, malgré la pandémie de la COVID-19, leurs équipes poursuivent leurs efforts en matière de performance et de rentabilité, pour atteindre les objectifs fixés par les actionnaires dans la stricte discipline des coûts et une gestion fine et rigoureuse des risques.

<<L’ensemble des collaborateurs reste mobilisé autour des objectifs financiers et d’impact sociaux du Groupe avec un professionnalisme remarquable et un engagement sans faille au service de nos clients, malgré cette période difficile>> note la direction d’Oragroup. Elle ajoute qu’à travers le nouveau plan stratégique 2021-2025, son organisation s’est encore améliorée, en poursuivant le développement de ses activités, pour accompagner le retour de la croissance dans les pays de présence.

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X