La Mauritanie vient d’obtenir l’annulation de 95% des intérêts de sa dette vis-à-via du Koweït, déclare le ministre mauritanien des affaires étrangères, Ismael O. Cheikh Ahmed, en marge d’une conférence de presse tenue jeudi à Nouakchott.  La dette initiale contractée dans les années 70 était de 150 millions de dollars et n’avait jamais fait l’objet de remboursement. À fin juin 2021, le principal et les intérêts cumulés atteignaient 950 millions de dollars, soit 19% de la dette extérieure mauritanienne. L’accord stipule que le reliquat, soit 82 millions de dollars, soit payé sur 20 ans avec un délais de grâce de


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis