FinanceCongo : la loi des Finances 2021 réajustée avec...

Congo : la loi des Finances 2021 réajustée avec un déficit de 208 milliards de FCFA

-

En Républiquue du Congo, le ministre des Finances, Rigobert Roger Andély, a présenté lundi 2 août à l’Assemblée et au Sénat, le budget de l’État pour l’exercice 2021 réajusté à 1665,5 milliards FCFA par rapport aux prévisions initiales, contre des dépenses budgétaires estimées à 1500,6 milliards FCFA, en dégradation de 144 milliards FCFA, soit 8,7%.

Les dépenses de transfert y sont passées à 430,2 milliards FCFA, soit une régression de 52,1 milliards de FCFA (10,8%) par rapport au premier budget. En même temps, les dépenses d’investissement sont réajustées à 249,5 milliards FCFA, contre 318,1 milliards FCFA initialement prévus, soit une baisse de 85,1 milliards FCFA.

Relevant un solde budgétaire de 164,9 milliards FCFA, Rigobert Roger Andely a souligné que la loi de Finances réajustée prévoit en financement et en trésorerie la somme de 131 milliards FCFA et des charges de 685,3 milliards FCFA. Elle entrevoit un gap de trésorerie de 554,3 milliards FCFA, relativement dénoué par un excédent budgétaire de 164,9 milliards de FCFA, causant ainsi un décalage de financement de -389,4 milliards FCFA.

Les charges financières de la dette dans le budget rectifié sont réévaluées à la somme de 129,5 milliards FCFA contre une prévision initiale de 105,8 milliards FCFA, soit un accroissement de 23,7 milliards FCFA estimé à 22,4%. Quant aux salaires et leur traitement, ils vont passer de 382 milliards FCFA dans la loi de Finances initiale à 370 milliards de FCFA au budget réajusté, soit une baisse de 12 milliards de FCFA (3,1%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X