Guinée : Vista Bank officialise l’acquisition de la Bicigui qui devient Vista Guinée

0
In finé, Vista Guinée sera, selon ses dirigeants, une banque leader à fort impact qui profitera au maximum de la force de digitalisation de Vista Bank avec une avancée significative dans le cloud et le financement des PME, de la force d'adresse Corporate de la BICIGUI qui détient dans son escarcelle une grande palette de grandes entreprises et de multinationales.

Vista Bank, le groupe bancaire fondé et présidé par l’homme d’affaires burkinabè Simon Tiemtoré, a officialisé le 29 juillet 2021 à Conakry, l’aboutissement avec succès de son opération d’acquisition de 52% des parts de BNP Paribas au capital de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie de la Guinée (BICIGUI), grâce au fonds d’investissements Lilium Capital, avec l’appui technique d’Afreximbank pour la structuration du financement de cette OPA hautement stratégique.

Actée depuis octobre 2020, cette cession dont le montant de la transaction n’a pas été révélé a été possible grâce à la réorientation stratégique du groupe BNP Paribas qui veut, en Afrique, accélérer le recentrage de ses activités en cédant ses participations dans ses filiales en Guinée, en Sierra Leone et au Burkina Faso, des parts reprises par Vista Group.

Tirer au maximum profit de la future Zlecaf

Selon Simon Tiemtoré, le président du groupe Vista et de Lilium Capital, cette acquisition fait de Vista Bank le leader du système bancaire local grâce à la position de leader de la Bicigui, comme étant le plus grand réseau bancaire de Guinée, la troisième banque en matière de ressources (dépôts), la deuxième en matière de crédit, conjugué aux acquis de son groupe à travers Vista Bank où il est aussi actionnaire majoritaire, et disposant déjà de 22 agences sur le territoire guinéen.

« Déjà présente en Sierra Leone, en Gambie, cette initiative consiste à renforcer nos investissements et notre présence en Guinée. En procédant aux acquisitions au Burkina Faso et en Guinée, l’objectif était très claire: pour le Burkina Faso, nous voulions établir un pont d’entrée dans la zone UEMOA pour pouvoir faire une expansion régionale et sous régionale afin d’accroître nos capacités et nos ressources pour supporter nos entreprises africaines qui deviennent généralement panafricaines. L’acquisition de la Bicigui est une belle opportunité. C’est une banque forte très bien implantée, un personnel de qualité, et l’objectif pour nous était de renforcer notre présence en Guinée pour être la première banque dans le pays. Ce qui fait que finalement, nous matérialisons notre présence dans deux zones économiques, la ZMAO et l’UEMOA, avec une projection future sur la zone CMAC qui nous permettra, au-delà de notre volonté à maintenir les employés actuels de la Bicigui, de leur offrir beaucoup plus de possibilités de mobilité et de responsabilités au sein du groupe » soutient-il, confiant du soutien des autorités guinéennes.

Pour Simon Tiemtoré, le but ultime, c’est de se positionner parmi les grands groupes bancaires leaders sur le continent en perspective de la Zone libre-échange continental (ZLECAF) qui offrira, d’après lui, plus de possibilités grâce à son maillage par zone économique du continent avec une projection en 2025 qui sera de couvrir 25 pays sur le continent pour connecter ses différentes zones économiques.

« Nous sommes ouvert aux entreprises, nous mettrons à la disposition des Guinéens des ressources que nous mobilisons en Guinée pour développer l’économie guinéenne. Le siège de la holding qui va piloter la zone Zmao sera basé en Guinée. Nous voulons jouer le rôle de catalyseur dans le développement de l’économie guinéenne en mobilisant les ressources pour pouvoir accompagner les PME et les PMI, les femmes, les jeunes, le secteur agricole, le secteur minier, appuyer le domaine des infrastructures, de l’eau, de l’énergie…la Guinée a de grosses ressources qui ne sont pas encore exploitées et nous travaillerons évidemment avec les autorités et certaines institutions partenaires pour apporter à l’Éta,t des investissements nécessaires pour développer la Guinée. Nous continuerons aussi d’accompagner les grandes entreprises, nous voulons faire de la Guinée une grande place financière », s’est projetée avec enthousiasme le président du groupe Vista Bank.

Échanges d’atouts complémentaires

« Les deux banques, depuis une quinzaine d’années, ont la même stratégie commerciale. Elles sont implantées un peu partout en Guinée. La Bicigui finance certes plus le corporate que Vista, mais nous avons la même cible de clientèle. Aujourd’hui, nous avons l’opportunité de travailler ensemble pour en faire le plus grand groupe bancaire de la Guinée. C’est une synergie qui est en train de naître, et qui va faire que les clients auront beaucoup plus de facilité pour accéder notamment aux crédits », soutient Manga Fodé Touré, président du conseil d’administration de la Bicigui.

In finé, Vista Guinée sera, selon ses dirigeants, une banque leader à fort impact qui profitera au maximum de la force de digitalisation de Vista Bank avec une avancée significative dans le cloud et le financement des PME, de la force d’adresse Corporate de la Bicigui qui détient dans son escarcelle une grande palette de grandes entreprises et de multinationales. Cette association, précisent-ils, permettra d’accroître de manière exponentielle les capacités de financement de Vista Guinée en consolidant ses niches de marché de prédilection et se projetant sur d’autres.

« Nous allons renforcer notre présence sur le corporate et les grandes entreprises minières, renforcer notre présence sur le segment PME/PMI qui représente 80 % du cœur de l’économie de la Guinée, mais aussi auprès des particuliers en renforçant l’inclusion financière à travers la digitalisation et développer les transferts monétaires internationaux, notamment des expatriés africains vivants aux Etats-Unis vers le continent. Nous allons profiter de la crise de la Covid-19 pour implémenter une banque innovante très digitale. Vistagui va financer le gros, le petit et le moyen.. », annonce Martial Kakpovi Goeh-Akue, ancien mandataire social du groupe Orabank (Togo, Burkina), directeur général de la Bicigui et promu tout nouveau directeur général de Vista Guinée.

Le processus de fusion complète, par contre, prendra plus de temps et sera à maturité lorsque les systèmes des deux institutions bancaires seront totalement intégrés. Ce qui, selon le groupe, permettra aux clients de la Bicigui de bénéficier du système bancaire central de Vista bank ainsi que de ses produits services, fonctionnalités et solutions bancaires numériques et mobiles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here