C’est l’aboutissement de plus  de 20 ans de négociations entre l’Union Africaine et Israël. Ce 22 juillet, l’ambassadeur  d’Israël à Addis-Abeba, Alaly Adamso, a soumis la charte d’Israël en tant que membre observateur à l’Union africaine. De son côté, l’instance continentale a entériné le statut d’observateur au profit de l’Etat Hébreu. “C’est un jour de fête pour les relations israélo-africaines », a réagi le ministre des affaires étrangères Yair Lapid (photo). Une avancée somme toute logique vu que Tel Aviv entretient des relations diplomatiques avec 46 des 55 pays membres de l’Union africaine. Jusqu’en 2002, Israël était un membre observateur de l’Organisation de l’unité


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis