Présidentielle à Sao Tomé-et-Principe : un second tour opposera Carlos Vila Nova et Guillerme Posser Da Costa

0
Le candidat Guillerme Posser Da Costa, arrivé en seconde position, est bien placé pour recueillir le soutien décisif du candidat arrivé en troisième position, Delfim Neves, et de 4 autres candidats, tous membres de la coalition gouvernementale qui avaient décidé de se présenter comme indépendants.

Au terme des résultats du premier tour de la présidentielle du 18 juillet 2021, les candidats des deux principaux partis de Sao Tomé-et-Principe s’affronteront dans un duel au deuxième tour après avoir ravi les deux premières places dans un pays considéré comme l’un des modèles de démocratie parlementaire en Afrique, notamment dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

Carlos Vila Nova, candidat du principal parti de l’opposition mais dont est issu le président sortant, l’Action indépendante démocratique (ADI, centre-droit), est arrivé en tête avec 39,47% des suffrages exprimés, selon les chiffres publiés par la Commission nationale électorale (CNE). Il affrontera, au deuxième tour prévu le 8 août, Guilherme Posser da Costa du plus vieux parti du pays, pilier de la coalition gouvernementale majoritaire au parlement, le Mouvement pour la libération de Sao Tomé-et-Principe (MLSTP, centre-gauche), arrivé en deuxième position avec 20,75% des voix.

Pour sa part, le président de l’assemblée nationale, Delfim Neves, membre de la coalition gouvernementale, a récolté 16,88% de voix.

Selon les chiffres provisoires, le taux d’abstention s’était établi à 32,24% ce dimanche.

Les résultats officiels devront être rendus publics ultérieurement par le gouvernement, mais ils ne devraient pas être très éloignés de ceux annoncés de la commission électorale.

Selon nos sources, le candidat Guillerme Posser Da Costa, arrivé en seconde position, est bien placé pour recueillir le soutien décisif du candidat arrivé en troisième position Delfim Neves et de 4 autres candidats, tous membres de la coalition gouvernementale qui avaient décidé de se présenter comme indépendant. Ils reviendront tous à la maison pour consolider la coalition et aller chercher le fauteuil présidentiel perdu en 2016 après le retrait du père de l’indépendance Manuel Pinto Dacosta .

Le jeu reste ouvert, l’enjeu au second tour reste le taux de participation car le candidat soutenu par l’ancien premier ministre Patrice Trovoada arrivé en tête du scrutin du premier tour semble avoir fait le plein de ses voix. Il était parti pour un coup chaos dès le premier tour. Le second tour devient un challenge car Guillerme Posser Da Costa a encore des réserves des voix .

Du côté de l’aile Trovaoda, l’on estime que ces voix appartiennent au peuple qui se prononcera le 8 août. Guillerme Posser Dacosta que nous avons eu au téléphone se montre confiant, déterminé et a salué la maturité du peuple qui « a résisté à toutes les formes d’achat de conscience ». Il promet mener une campagne de proximité pour remporter la bataille, et se dit prêt du but. Car, a t-il laissé entendre, il obtiendra « sa victoire » au bout des urnes avec le soutien du peuple.

En attendant la proclamation définitive des résultats par le gouvernement, les tractations politiques vont bon train dans l’archipel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here