CEDEAO : La BIDC rembourse 2,883 milliards de FCFA de dettes le 12 juillet

0

La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) procédera le 12 juillet 2021 au paiement des intérêts semestriels et au remboursement partiel du capital de son emprunt obligataire dénommé BIDC-EBID 6,40% 2019-2026 pour un montant de 2,883 milliards de FCFA (4,324 millions d’euros), ont annoncé les dirigeants de cette institution financière régionale basée à Lomé au Togo.

A l’issue de sa 59ème réunion tenue à Lomé le 25 octobre 2018, le Conseil d’Administration avait autorisé la BIDC à émettre un emprunt obligataire sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) à hauteur de 25 milliards de FCFA à un taux d’intérêt annuel de 6,40% sur une durée de 7 ans.

Suivant cette autorisation, les dirigeants de la BIDC avaient procédé durant la période du 28 mai au 26 juin 2019 au lancement de la souscription avec 2,5 millions d’obligations émises au prix de 10.000 FCFA. L’opération a été un franc succès. 

Les fonds levés étaient destinés au financement de sept projets localisés dans six pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). Rentrait dans ce cadre le projet de construction d’une centrale thermique de 120 MW à Maria Gléta au Bénin avec un concours de 5 milliards de FCFA de la BIDC. Etaient aussi concernés les projets Capro Industrie et Nada Oil en Côte d’Ivoire avec un concours respectif de la BIDC de 3et 4 milliards de FCFA, le projet Fidelis Finance (services financiers) au Burkina avec un concours de 4 milliards de FCFA de la BIDC, le projet RMC (industrie) au Sénégal avec un concours de  2,500 milliards de la BIDC, le projet DiWA Industrie au Togo avec un concours de 1,500 milliard de FCFA de la BIDC et enfin le projet Hôtel Azalai Niamey au Niger nécessitant un concours de 5 milliards de FCFA.

Ces sept projets étaient financés à 100% à travers l’emprunt obligataire de 25 milliards de FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here