La Côte d’Ivoire opte pour un nouveau paradigme pour assurer la compétitivité des filières agricoles

0

Dans sa nouvelle vision «la Côte d’Ivoire solidaire», le gouvernement compte former 500.000 jeunes dont l’âge varie entre 15 et 25 ans pour relancer l’économie agricole, animalière et halieutique.

Passer de la politique de la production à celle de la valeur ajoutée est le nouveau paradigme adopté par le gouvernement qui compte rehausser l’image des producteurs en renforçant leur capacité surtout ceux qui vont assurer la relève de l’agriculture ivoirienne, à travers l’acquisition des technologies, la construction de centres de recherches, la conquête des marchés.

« A partir du 1er septembre 2021, les premiers projets pilotes seront mis en place dans chacune de ces filières sur l’ensemble du territoire ivoirien. Ces jeunes, par milliers, seront déployés dans les filières mangue, ananas, cacao, etc. pour qu’ils deviennent de jeunes agriculteurs de deuxième génération », affirme le premier ministre Patrick Achi, qui échangeait le 5 juillet 2021 à Abidjan, avec les professionnels de l’agriculture, et de la chaîne agro-alimentaire pour comprendre leur besoin.

Le secteur primaire qui représente plus de 30% du PIB peut encore tirer profit  si les  produits agricoles sont plus transformés localement avec également une politique efficiente pour l’exportation. Des défis que Patrick Achi veut relever avec une amélioration des conditions de vie des planteurs dans les différentes filières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here