Cameroun : les industries extractives tirées par le secteur des hydrocarbures

0
Les hydrocarbures en pôle position dans le secteur des industries extractives au Cameroun

Le secteur des industries extractives conforte sa place parmi les principaux contributeurs des recettes de l’Etat. Selon le rapport de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), l’apport des hydrocarbures s’élève à 533 milliards (963 millions de dollars) représentant 93,91% du total des recettes budgétaires générées par le secteur extractif en 2018 estimées à 763 milliards de FCFA, environ (1,3 milliard de dollars).

Le pétrole brut représente l’essentiel de la production et de l’exportation du secteur extractif  avec 21 845 145 tonnes suivi du gaz 35 636 361 tonnes métriques et l’or avec 35 200 tonnes d’once. Pendant la période considérée, les paiements en numéraires effectués par les sociétés extractives ont atteint un montant de 134 milliards, tandis que les paiements en nature se sont élevés à 628 milliards, portant la valeur totale à 763 milliards de FCFA. Les entreprises pétrolières représentent la majeure partie de ces paiements avec 94,78%.

Au cours du même exercice, le secteur extractif a généré pour l’Etat des revenus budgétaires de 568 milliards contre 441 milliards en 2017, soit une hausse de 28,59% due principalement à l’augmentation des transferts de la Société nationale des hydrocarbures (SNH) Mandat au trésor public. Ceux-ci ont atteint un montant de 413 milliards en 2018 contre 319 milliards en 2017, soit une augmentation de 29,39%.

D’après BDO Tunisie Consulting qui a mené l’étude pour l’élaboration du présent rapport entre le 03 mai  et le 15 juin 2021 les travaux ont été conduits « selon la norme internationale de services connexes (ISRS) relative aux missions de procédures convenues et plus précisément la norme n° 4400 relative aux « missions d’examen d’informations financières sur la base de procédures convenues ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here