Panguéba Mohamed Sogli
La société Sopam SA de l’homme d’affaires burkinabé Panguéba Mohamed Sogli annonce la saisie des comptes et des biens du groupe Bolloré dans le cadre de l’affaire de la centrale électronique de Komsilga l’opposant à Sagatrans, filiale du groupe français. Il s’agit d’un dossier à rebondissement qui porte sur la livraison d’une machine centrale électrique signée en 2010 et livrée selon la partie plaignante avec 18 mois de retard et un long entreposage au port d’Abidjan avec endommagement de matériel. Le litige, un collatéral à la crise pos-électorale ivoirienne de décembre 2010 à mai 2011, fait l’objet depuis dix ans


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis