La Côte d’Ivoire veut sécuriser son cyberespace pour garantir la stabilité

0
Roger Adom

Pour la protection de son cyberespace, la Côte d’Ivoire vient de se doter d’une Stratégie nationale de cyber sécurité 2020 – 2025, a révélé le ministre ivoirien de l’Economie numérique, des Télécommunications et de l’Innovation, Roger Adom, à l’ouverture du Cyber Africa Forum tenu ce lundi 7 juin à Abidjan.

Au dire de Roger Adom, cette nouvelle ambition du gouvernement s’explique par la nouvelle impulsion enclenchée au niveau de la politique de protection de son cyberespace. « La vision de l’Etat de Côte d’Ivoire dans la définition de sa stratégie est de soutenir la croissance de l’économie nationale par la fourniture aux citoyens et aux organisations d’un cyberespace sécurisé et de services numériques de confiance, et de devenir le leader régional en matière de cybersécurité », affirme le ministre.

Au cours du forum auquel il prenait part, plusieurs intervenants ont apporté leurs expériences sur la stratégie nationale et sous régionales de cybersécurité engagé dans leurs pays respectifs, d’autant plus que les États africains ne sont pas à l’abri des risques numériques dans un monde de plus en plus connecté et interconnecté. Il s’agit, entre autres, du ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique de la Guinée, Said Oumar, du directeur de l’Economie numérique et de la poste de la Cedeao, Dr Raphael Koffi, du vice-président exécutif de Huawei Northern Africa, Philippe Wang, et commissaire télécommunications et technologies de l’information de la Cedeao, Dr Zouli Bonkoungou. Les discussions ont porté sur le thème « Les risques cyber au cœur des enjeux de l’Afrique ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here