Co-operative Bank of Kenya a annoncé, mercredi 19 mai, que son bénéfice net s’est établi à 3,46 milliards de shillings (32 millions USD), au premier trimestre 2021. Soit une baisse de 3,6% par rapport à la même période de l’année précédente.

Cette contre performance est due essentiellement à l’augmentation du provisionnement pour les défauts de paiement. D’ailleurs, cette gestion prudentielle a eu des répercussions sur les dépenses d’exploitations, augmentant de 27% à 9,3 milliards de shillings (86 millions USD).

«Le groupe a augmenté prudemment les provisions pour pertes sur prêts à 2,3 milliards de shillings (21 millions USD) au premier trimestre de l’année, en appréciant les défis auxquels les entreprises et les ménages continuent de faire face en raison des effets économiques de la pandémie en cours», a déclaré Gideon Muriuki, directeur général de Co-operative Bank of Kenya.

Par ailleurs, les dépôts des clients ont augmenté de 16% pour atteindre 393,8 milliards de shillings (3,6 milliards USD), principalement des dépôts sans intérêt. Pour sa part, le portefeuille mobile Mco-op Cash avec plus de 5,1 millions de clients enregistrés a décaissé des prêts d’une valeur de 16,3 milliards de shillings (151 millions USD) au cours de la période considérée.
Le portefeuille compte plus de 4,6 millions de clients.

Concernant la branche assurance Co-op Consultancy & Insurance Agency, elle a affiché un bénéfice avant impôts de 262,6 millions de shillings (2,4 millions USD) grâce à une forte pénétration des activités de bancassurance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here