Nigeria : environ 40 entreprises amendées par la Bourse de Lagos

0

La Bourse nigériane (NSE) a infligé une amende cumulée de plus de 1 milliard de nairas (environ 2,7 millions USD) à environ 40 entreprises de la place pour, entre autres, défaut de publication de données financières. Parmi elles, des banques, des assureurs et des compagnies pétrolières.

C’est le cas du géant pétrolier Conoil Plc qui a été sommé de payer une amende de 800.000 nairas, tandis que Cocoa Processors doit s’acquitter d’un montant de 50,3 millions de nairas. Dans la même dynamique, Juli Plc (N151,2 millions), Omatek Ventures (N537,2 millions), Royal Insurance (N22,3 millions ), Union Dicon (N27,5 millions) et Niger Insurance (N84,2 millions) doivent payer une amende globale de 822,4 millions de nairas.

La bourse locale a également infligé à Deap Capital, une amende de 5,5 millions de nairas pour défaut dans le dépôt de son compte audité 2019. Pour sa part, RTBriscoe a été condamné à une amende d’environ 53,4 millions de nairas pour son incapacité à remettre son rapport audité depuis 2018 à la Bourse.

Pour rappel, les sociétés cotées à la Bourse de Lagos sont tenues de respecter des normes de divulgation élevées prescrites dans le Rulebook of The Exchange, 2015 (Issuers ’Rules), et d’autres règles de la Bourse.

Les informations financières qui constituent une divulgation périodique, ainsi que la divulgation continue d’informations importantes, devraient être communiquées à la Bourse en temps opportun, d’après les textes. Ce qui permettra à la bourse de s’acquitter efficacement de sa fonction de maintien d’un marché ordonné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here